Publié le : 30 novembre 20214 mins de lecture

En ces périodes de confinement, il est temps de faire le ménage de printemps. Voici quelques conseils pour prendre soin de votre vélo électrique ! Si vous êtes enfermé chez vous, c’est peut-être le bon moment pour nettoyer votre vélo électrique ! Dans cet article, découvrez les recommandations pour entretenir votre vélo électrique !

Faut-il pratiquer un entretien particulier pour nettoyer le moteur de son vélo électrique ?

Par rapport aux vélos non motorisés, les vélos électriques ne nécessitent pas d’entretien particulier. Le moteur et la batterie font partie des principes des éléments électroniques autonomes du vélo électrique. Ils sont soumis à des règles de sécurité. L’utilisateur ou le service technique du magasin n’a pas besoin de les changer. Toute réparation doit se faire d’abord en vérifiant le serrage de votre moteur, qu’il soit dans la roue ou dans le pédalier. En cas de défaillance d’un composant spécifique du moteur, le revendeur peut insérer un outil de diagnostic dans une partie du vélo, indiquant les modifications à apporter pour améliorer son fonctionnement ou mettre à jour le logiciel. En cas d’altération de l’un des composants électriques ou électroniques, il doit immédiatement faire appel à un spécialiste du moteur pour un diagnostic.

La batterie du vélo électrique : comment la préserver ?

La technologie utilisée dans les batteries actuelles ne nécessite pas d’entretien particulier. Il suffit de suivre les suggestions suivantes :

  • Espace de stockage
  • Température
  • Impact

Si la batterie n’est pas utilisée pendant plusieurs semaines ou mois, il est recommandé de la retirer du vélo et de la stocker dans une pièce sombre à une température d’environ 20°. Si la batterie est utilisée à des températures extrêmes, elle peut entrer dans un état de sécurité. Dans ces conditions, la batterie perd une grande partie de sa capacité à réguler sa température dans toutes les situations. Il n’est pas recommandé d’utiliser votre batterie en dessous de -10°C et au-dessus de 50°C, car ces températures sont trop dangereuses pour l’intégrité de la batterie.

Quel entretien doit-on faire sur les parties mécaniques de mon vélo électrique ?

Une partie de l’entretien peut être réalisée par vous-même, et il est même recommandé d’effectuer ces vérifications rapides après chaque sortie sportive ou de loisir, ou pour les cyclistes urbains quotidiens, une à deux fois par mois :

  • Lubrifier la chaîne
  • Vérifier le fonctionnement des freins
  • Vérifiez la pression des pneus
  • Vérifier l’état extérieur des pneus
  • Assurez-vous que les roues, le guidon et la potence sont correctement serrés

Comme pour tout véhicule, il est recommandé de nettoyer le vélo électrique de temps en temps. Lors d’une utilisation sportive, la poussière et la saleté sur la boîte de vitesse, les roues ou les pistes de frein peuvent endommager ces composants. En usage urbain, la graisse et la saleté sur la surface des freins (disque ou jante) accélèrent l’usure. Les recommandations du constructeur préconisent un lavage à l’eau savonneuse. Évitez d’utiliser un tuyau à haute pression. Son alimentation peut endommager certains composants électroniques et mécaniques (comme les roulements) en introduisant de l’eau.